Villas in Crete, Villa Chania, Villa Kreta, Rent Crete Villas, Vacances Crete Hotel
Français
info@thehotel.gr +30 28210 90760

Crète > Personnalites Cretoises

Personnalites Cretoises

Eleftherios Venizelos (1864-1936), Homme d’Etat et Diplomate Grec:

Eleftherios Venizelos fut probablement l'homme politique le plus important de la Grèce moderne. Né à Mourniés, un village à côté de La Canée, il a étudié le droit à Athènes et est devenu le chef du Parti libéral en Crète. Il devint célèbre en 1889 et 1896 durant les soulèvements pour la libération de la Crète de l'Empire ottoman.  En 1905, Venizelos est devenu le premier Premier ministre indépendant des îles et le premier ministre de Grèce en 1910.

Eleftherios Venizelos a joué un rôle très important dans l'histoire de la Grèce jusqu'en 1930. Venizelos a mené la campagne pour l'union de la Crète à la Grèce (1913) et il a soutenu la Ligue balkanique contre la Turquie et la Bulgarie. Pendant la Première Guerre mondiale, Venizelos a soutenu la Grande Bretagne, la France et la Russie contre les puissances centrales. Il voulait que  la Grèce fournisse une aide militaire aux Alliés pendant la campagne des Dardanelles, et lorsque le roi Constantin Ier a refusé, il a démissionné de ses fonctions.

Venizelos a été réélu en Mars 1915. Après son invitation aux forces alliées à Salonique, il a été rejeté par le roi et est revenu en Crète où il a formé un gouvernement révolutionnaire provisoire. En Juin 1917, le roi Constantin Ier a été déchu et Venizelos a repris le pouvoir et mena la guerre grecque jusqu'à l'Armistice en Novembre 1918. Lors de la conférence de paix de Versailles, Venizelos a remporté des gains territoriaux importants de la Bulgarie et de la Turquie.

Malgré ses accomplissements, Venizelos a été battu lors de l'élection générale de 1920 et le nouveau gouvernement a invité le roi Constantin Ier au pouvoir. Venizelos fut premier ministre en 1924, en 1928-1932 et en1933. En 1935, Venizelos sortit de sa retraite pour soutenir un autre coup d'Etat républicain en Grèce. Quand celui-ci échoua, Eleftherios Venizelos fut contraint d’exiler en France où il mourut en 1936.

Eleftherios Venizelos est enterré dans le tombeau familial de la famille Venizelos dans le village d’Akrotiri, à côté de La Canée. Sa maison, située dans le quartier de la ville nommé Halepa, est censé être convertie en musée.

Mikis Theodorakis (1925-aujourd’hui), un artiste de renommée internationale:

Theodorakis est un artiste de renommée internationale. Il a composé plus de 1000 chansons, 5 symphonies, des ballets: " Carnaval Grec ", " Elektra ", " Zorba " , des oratorios comme: « Le Mars de l'Esprit " et " Canto General " quatre opéras : " Kostas Karyotakis " , " Médée ", " Elektra " et maintenant " Antigone " , mais aussi l'hymne olympique " Canto Olympico " , et les musiques de film pour " Phèdre ", " Z ", " Elektra ", " Zorba le Grec ", " Serpico " , " Iphigénie " .

Mikis Theodorakis est né sur l’île de Chios (29 Juillet 1925), mais il est d'origine crétoise. De 1954 à 1960, il a travaillé à Paris et à Londres en tant que compositeur de musique symphonique, de ballet et de film. A partir de 1960, il supporte l'union de la poésie et de la musique en Grèce, politiquement, il résiste à la dictature militaire (1967-1974 ) et devient membre du Parlement grec à plusieurs reprises.

Nikos Kazantzakis (1883-1957), un des ecrivains, poètes et philosophes les plus importanats de Grèce:

Nikos Kazantzakis est né à Héraklion et il fut l'un des écrivains, poètes et philosophes grecs les plus importants du 20ème siècle. Il est célèbre pour son roman Alexis Zorbas, qui est traduit en anglais et est devenu un film. Ses vues humanistes ont conduit l'Eglise orthodoxe à l’excommunier. «Je n'espère rien. Je n’ai peur de rien. Je suis libre. " est l’un de ses concepts hérétiques.

Nikos Kazantzakis est diplômé de l’école de droit d'Athènes et a poursuivi ses études à Paris (1907-1909). Il a combattu durant les guerres balkaniques comme volontaire dans l'armée grecque. Après la guerre il a voyagé dans de nombreux pays européens et asiatiques, publiant des récits de ses voyages. Il était beaucoup plus philosophe qu'écrivain et il a été profondément influencé par Nietzsche et Bergson, ainsi que par les philosophies du christianisme, du marxisme et du bouddhisme.

En 1927, il a publié le livre de la philosophie "Askitiki ". En 1938, après une révision constante de 13 ans (1925-1938), il publie son épopée poètique Odyssey: une suite moderne, continuant  l'histoire d'Ulysse à partir du point où Homère s'arrêta. Pendant les dernières années de sa vie Nikos Kazantzakis se tourne vers la prose, où il devient célèbre. Il publia Zorba le Grec, La Dernière Tentation du Christ, La liberté et de la mort, La Passion grecque, et son autobiographie Lettre au Greco. Il a reçu le Prix International de la Paix le 28 Juin 1956 à Vienne.

Dans le Musée Historique de Crète, une salle est consacrée à Nikos Kazantzakis. On peut aussi obtenir une image complète de la vie et du travail de Nikos Kazantzakis par une visite au Musée Nikos Kazantzakis dans le village de Myrtia, à côté de la maison de son père.

Domenico Theotokopoulos (El Greco, 1541-1614), un grand peintre, sculpteur et architecte:

El Greco est un peintre, sculpteur et architecte ne en Crète, qui s’est installé en Espagne et est considéré comme le premier grand génie de l’Ecole Espagnole. Il était l'un des plus grands Maniéristes.

El Greco a étudié les peintres d'icônes de l'Ecole Crétoise et a voyagé entre Venise (il a étudié sous Titien), Rome (influencé par Michel-Ange) et l'Espagne (s’installant à Tolède).

Les doctrines chrétiennes de l'Espagne ont eu un impact crucial sur son approche de la peinture, et son art représente un mélange de passion et de retenue, la ferveur religieuse et le néo-platonisme, influencé par le mysticisme de la Contre-Réforme.

Le seul tableau d'El Greco exposé en Crète se trouve dans le Musée historique de Knossos.

Michalis Damaskinos (1530-1591):

C’est le peintre le plus connu des peintres d’icones de l'Ecole Crétoise (1530-1591 AD). Ses œuvres combinent des éléments de l'art byzantin et la Renaissance. Ces icônes sont maintenant exposées au Musée d'Art Religieux à Iraklion. 

Roi Mino(a)s:

Le légendaire Minos est probablement un composite de nombreux rois minoens dont la renommée a duré pendant des siècles après leur mort. Selon la mythologie grecque, Minos fut le premier roi dans le monde, qui fit de bonnes lois et monta une armée, avec laquelle Minos vainquit les barbares en mer Egée et permit aux Crétois d’engendrer la civilisation minoenne. Il est considéré comme le fils de Zeus, le roi des dieux, et d’Europe, une personnification du continent Européen.

Minos obtint le trône de Crète à l'aide du dieu grec Poséidon et il prit le contrôle des îles de la mer Égée. Il épousa Pasiphaé, la fille du Soleil qui lui donna Androgée, Ariane, Phèdre et, qui fut aussi la mère du Minotaure. Minos remporta la guerre qu’il déclara contre Athènes et Mégare pour se venger de la mort de son fils Androgée, que ceux-ci avaient tué. Après cela, Minos devint l’extorqueur tyrannique d’un tribut d’enfants servant à nourrir le Minotaure jusqu'à ce que Thésée réussisse à le tuer. Minos a été assassiné en Sicile par les filles du roi Cocalus, qui lui ont versé de l'eau bouillante alors qu'il prenait un bain. Après sa mort, il serait devenu un juge de l’Hadès.